n jardin botanique du XVIIIe siècle et un autre romantique du XIXe siècle , de vrais bijoux à découvrir par le visiteur, offrent la possibilité de jouir des arbres centenaires : des araucarias, des magnoliers, des cyprès, un cèdre du Liban et de différentes variétés de palmiers comme des kentias, des washingtonias, des dattiers, des roebellini, des butia capitate…

En plus des bougainvillées, des jasmins, des seringas, des gerbères et d’autres plantes qui cohabitent avec le bosquet apportant leur couleur et des arômes qui hébergeront la mémoire du visiteur. Le perron qui unit les deux jardins jouit d’une beauté unique et il culmine avec deux grottes de corail. Celles-ci et d’autres fontaines du jardin, ornent les promenades et incorporent l’eau en tant qu’élément magique de paix et d’harmonie.